Zoom sur le rachat de crédit

par

Zoom sur le rachat de crédit

Un « rachat de prêt » ou « regroupement de crédit » sert à désigner une opération financière destinée à rassembler plusieurs crédits en cours. Concrètement, le débiteur qui procède à un rachat de prêt recherche généralement à réduire sa mensualité. Plusieurs cas se présentant chaque jour, un emprunteur est en droit de se demander quel est, dans sa situation, le meilleur rachat de prêt. Il peut avoir pour cela recours à des sites comparateurs en rachat de crédit.

Cet outil collecte les informations du demandeur par l’intermédiaire d’un formulaire en ligne. Les données sont ensuite étudiées par les organismes de regroupement de crédit ou les intermédiaires en Opérations Bancaires (IOB), une activité réglementée.

 

Connaître les différentes formules de rachat de crédit

On distingue le rachat de crédit immobilier des autres. Lorsqu’une hypothèque a été prise sur le bien immobilier, il y aura un rachat de crédit hypothécaire. Pour cette opération, il faut être propriétaire du bien immobilier ou en voie de le devenir. Les autres emprunts, comme le crédit renouvelable, les dettes de consommation, le crédit auto, etc. peuvent parfois être regroupés dans ce financement.

Toutefois, l’emprunteur doit prendre en considération des éléments importants, tels que la quotité hypothécaire, la durée du rachat de crédit (7 à 30 ans), l’âge du débiteur, l’assurance ainsi que le taux d’endettement. La quotité hypothécaire désigne le montant que couvre l’hypothèque, à savoir 80% de la valeur du bien donné en garantie. Par ailleurs, l’âge limite du débiteur à la fin du crédit se situe entre 80 à 85 ans. La mensualité à payer sera grevée par l’assurance et enfin, le taux d’endettement ne doit en aucun cas excéder les 33% fixés par la loi.

Il y a aussi la possibilité de réaliser un rachat de crédit sans garantie, cas qui se présente pour les locataires ou propriétaires n’ayant pas souscrit de crédit immobilier, ou alors, ayant un crédit immobilier conservé. Les trois derniers relevés bancaires sont présentés dans le dossier de demande de crédit. Il est alors possible de procéder à une cession sur salaire, soit le prélèvement direct de la mensualité sur le salaire du débiteur. Cette option n’a pas lieu pour les retraités.

 

Quels types de prêts ?

En principe, tous les crédits peuvent être rassemblés. En général, les prêts professionnels (artisans, commerçants, médecin, avocat) ne peuvent aucunement faire l’objet d’un rachat de crédit. D’autres formules leur sont consacrées.

L’exception sera le cas d’une personne retraitée, ayant exercée une profession libérale et dont les dettes professionnelles peuvent être rachetées. Les prêts personnels (crédits consommation, crédit renouvelable, découverts bancaires) peuvent quant à eux faire l’objet de regroupement de crédit.

Dans le cas de dettes personnelles, il faut distinguer celles qui concernent les retards de paiement de factures ou de cotisations. S’agissant de dettes familiales, un document écrit du prêteur ainsi que la copie de sa carte d’identité permettent le rachat de crédit.

Ainsi que mentionné précédemment, un crédit immobilier peut faire l’objet d’un rachat de crédit, incluant les pénalités de remboursement anticipé, soit 3% du capital restant dû, dans la limite de 6 mois d’intérêt.

Déposer un commentaire

Vous devez être connecté pour déposer un commentaire.