De l’intérêt de passer par un courtier pour regrouper ses crédits

par

De l’intérêt de passer par un courtier pour regrouper ses crédits

Souvent considéré à tort comme une solution de dernier recours pour éviter le surendettement, l​e rachat de crédit​ peut également s’avérer être un excellent moyen de financer un nouveau projet. Pour savoir ce qu’est un rachat de crédit, cliquez ici. Pour cela, il doit être entrepris par un acteur spécialisé ayant une parfaite connaissance des mécanismes et des particularités de l’opération, tout comme de l’environnement bancaire dans lequel elle doit être réalisée.

 

Les avantages procurés par les courtiers en rachat de crédit

Ces acteurs spécialisés, il s’agit bien évidemment des courtiers.

Pour mener à bien votre projet, il est effectivement recommandé de passer par un intermédiaire qui assurera la liaison entre vous et l’organisme qui vous accordera votre nouveau prêt. De par son expertise, cet intermédiaire sera en effet plus à même d’identifier les solutions les plus adaptées à vos besoins, après l’étude individuelle et personnalisée de votre situation, pour ensuite en négocier l’obtention.

Par ailleurs, un courtier entretient généralement des partenariats avec les établissements prêteurs qui leur proposent dans ce cadre des produits financiers exclusifs. C’est notamment le cas de Keyliance, intermédiaire en rachat de crédit​ depuis 2007. Implanté à Lille, l’entreprise jouit d’une implantation géographique stratégique dans la mesure où 4 des 6 principaux établissements prêteurs ont installé leur siège dans la métropole lilloise. En plus des partenariats qu’a développé la société nordiste avec eux, sa proximité lui permet de réduire le temps nécessaire au traitement des dossiers de ses clients.

Enfin, précisons qu’un un courtier a pour vocation de faire profiter à ses clients des meilleurs taux afin de réduire au maximum leur endettement. Ces taux, il sera très difficile pour vous d’y prétendre en procédant aux différentes démarches de manière autonome. Par conséquent, il reste plus intéressant de recourir aux services d’un intermédiaire pour regrouper ses crédits malgré les frais de courtage à régler.

Comment choisir le bon intermédiaire ?

Maintenant que vous avez compris l’intérêt de passer par un intermédiaire, il nous reste à vous expliquer comment bien le choisir. Pour cela, il y a quelques réflexes à adopter qui réduiront les risques d’erreur, à défaut de pouvoir vous assurer de faire le bon choix.

Le premier de ces réflexes peut paraître évident, mais il est pourtant précieux. Avant de vous engager, pensez à réaliser une simulation de rachat de crédit. Cette simulation, vous pourrez sauf surprise la faire directement en ligne sur le site des acteurs spécialisés. En prenant soin de renseigner chacun des champs demandés, vous permettrez à leurs conseillers de découvrir votre projet et d’avoir une première vue sur votre situation.

Cette étape vous permettra aussi de juger de la réactivité de votre futur courtier. Il ne doit s’écouler au maximum que 3 à 4 jours entre la réalisation de votre simulation en ligne et la réponse du site contacté. De plus, cette réponse devra de préférence être par téléphone car une relation de confiance entre votre conseiller et vous sera nécessaire pour avancer comme il se doit. Assurez­ vous alors que le conseiller qui vous accompagnera sera le même pendant chaque phase de votre projet, de la constitution de votre dossier au déblocage des fonds, sans oublier sa défense auprès du ou des établissements retenus.

Enfin, vérifiez que l’acteur de votre choix est bien membre de l’A​FIBl’Association Française des Acteurs Bancaires et, surtout, qu’il est enregistré à l’O​RIAS.​ Il s’agit du Registre unique des intermédiaires en assurance, banque et finance dans lequel tout courtier en rachat de crédit doit obligatoirement figurer pour exercer son activité.

En conclusion

S’il est conseillé de solliciter l’accompagnement d’un courtier spécialisé pour regrouper ses crédits, quelle qu’en soit la nature, il convient de le choisir en prenant certaines précautions. Depuis quelques années, l’activité est rigoureusement encadrée par la loi. Il faut donc porter son choix sur une société spécialisée enregistrée à l’ORIAS et, idéalement, membre de l’AFIB, auprès de laquelle vous aurez préalablement effectué une simulation de l’opération.

Articles similaires

Partagez

Déposer un commentaire

Vous devez être connecté pour déposer un commentaire.