Le choix d’une chaudière dans sa maison BBC

par

Le choix d’une chaudière dans sa maison BBC

Un nouveau règlement thermique

A partir du 1er janvier 2013, tout permis de construire devra tenir compte du nouveau règlement thermique de 2012 . Votre chaudière devra donc répondre à la norme BBC qui consiste à respecter un quota annuel de consommation énergétique moyenne de 50 kw/m2. Par rapport au gaz et au fioul, l’électricité est nettement dépréciée, le bois restant le plus économique. Elle n’a d’intérêt que si elle est produite à partir d’énergies renouvelables à condition que l’isolation soit renforcée à tous les niveaux, murs, ouvertures, toiture…

Gaz et fioul ont tout à fait leur place dans les maisons BBC malgré tout ce qu’on leur reproche coté pollution. Il faut considérer en premier le rendement optimal pour une consommation minimale. Le choix de la chaudière est donc le plus important puisque c’est elle qui transforme le carburant en énergie thermique.

La chaudière à condensation

La chaudière préconisée est la chaudière à condensation fonctionnant au fioul car vapeurs et fumées sont récupérées, permettant ainsi une économie considérable : la consommation de fioul est divisée par 2. Elle est cependant souvent boudée dans les récentes constructions car elle nécessite contrôle et remplissage de cuve… A noter que la qualité du conduit de fumées est très important : dimensions, étanchéité, résistance.

La chaudière à gaz ont du succès

Ce sont les chaudières à gaz et à propane les plus demandées, surtout depuis que le succès des chaudières à condensation en a fait baisser les prix. Qu’elles soient murales ou au sol, les chaudières à gaz ont la même puissance. Les murales, plus légères et prenant moins de place, sont plus demandées.

Le chauffage au bois

Le chauffage au bois est lui aussi très utilisé car son coefficient de conversion est le plus faible (0,6 kw au lieu de 2,8 kw pour l’électricité et 1kwh pour le fioul et le gaz). Mais là aussi le choix de la chaudière est primordial, la meilleure étant celle à combustion inversée. Sa bonne performance est due au ventilateur intégré qui apporte de l’air dans la combustion et l’amélioration du tirage de la cheminée tout en réduisant les effets de pollution et la quantité de cendres. On estime à 90% son rendement.

Les chaudières d’avenir

Dans un avenir proche, c’est la chaudière hybride qui devrait remporter la palme car elle associe gaz (pour les températures très basses) et pompe à chaleur (pour les périodes moins froides) .

Dans tous les cas, un régulateur de température est indispensable pour une bonne consommation. Pour cela, une sonde extérieure est très conseillée afin de permettre à la chaudière de réagir en fonction des conditions climatiques.

Déposer un commentaire

Vous devez être connecté pour déposer un commentaire.